Banner
Banner
Banner
Banner
E-mail

 


Port of Toronto has another record-breaking year

Une autre année record pour le Port de Toronto

2019-03-07

 

The Port of Toronto moved approximately 2.2 million metric tonnes of cargo in 2018 which represents another strong year in marine imports and further confirms the Port's position as a vital part of Toronto's economic infrastructure.
In 2018, 178 ships visited the Port of Toronto, bringing sugar, road salt, cement, aggregate and steel directly into the heart of the city. Overall the port moved 2,179,795 metric tonnes of cargo in 2018, surpassing the record-breaking year the port experienced in 2017. Further, this is the third year in the last five years that the Port of Toronto has moved in excess of 2 million metric tonnes of cargo.

In 2018, the port received steel products including rebar, merchant bar, steel plate and coils totalling 69,281 metric tonnes, representing the highest level of steel product moved through the port in 20 years. In addition, the port recorded 14,391 metric tonnes in warehousing storage, the highest level recorded since 2011. Cement cargo imports remained strong for another year at more than 610,400 metric tonnes, and stone, aggregate and sand cargo levels continued to increase, ending the year at 189,133 metric tonnes. Salt and sugar imports at 735,948 and 560,625 metric tonnes respectively remained consistent with 2017 tonnages.

The port also welcomed 17 passenger cruise ships carrying approximately 6,000 passengers in 2018, highlighting the importance of the ever-growing Great Lakes cruise ship business and the role it plays in contributing to Toronto's booming tourism industry. The port is expecting this number to more than double this year with 35 cruise ships coming to Toronto in the summer and fall of 2019.

"From the cement and steel used to build and enhance infrastructure across the Greater Toronto Area to the sugar used to support the food and beverage industry, the goods delivered through the Port of Toronto are part of an important supply chain that services many of the city's key sectors. Additionally, the port's cruise ship business continues to have a positive impact on tourism as more and more travellers are making their way through the Great Lakes and visiting Toronto," said Geoffrey Wilson, PortsToronto Chief Executive Officer. "The Port of Toronto continues to play a vital role in Toronto's transportation infrastructure network by providing businesses with a convenient, sustainable and cost-effective way to bring goods, and people, into the heart of the city."

During this record-setting year, PortsToronto also welcomed Cinespace -  the largest private owner, operator and developer of studios for film, television and digital media production in North America - to the Port of Toronto. Cinespace has leased Marine Terminal 51 and part of the Cruise Ship Terminal on a long-term lease to offer production offices and studio space to content creators. In February 2019, it was announced that Netflix will use this space as part of its Toronto production hub that will bring thousands in jobs and revenue to the city. This complementary use is facilitated in parallel with traditional port operations and has proven to be successful in ensuring the full utilization of PortsToronto property. Photo: Ports Toronto


Environ 2,2 millions de tonnes de marchandises ont transité par le Port de Toronto en 2018, ce qui confirme une autre excellente année pour les importations maritimes, ainsi que la position du Port en tant qu'élément essentiel de l'infrastructure économique de Toronto.

En 2018, le Port de Toronto a accueilli 178 navires, venus débarquer directement au c?ur de la ville du sucre, du sel de voirie, du ciment et des agrégats et de l'acier. Dans l'ensemble, le tonnage portuaire se chiffrait à 2 179 795 tonnes de marchandises en 2018, dépassant l'année record enregistrée par le Port en 2017. De plus, il s'agit de la troisième année, au cours des cinq dernières années, où plus de 2 millions de tonnes de marchandises ont transité par le port.

En 2018, le Port a réceptionné des produits de l'acier incluant des barres d'armature, du laminé marchand, des tôles d'acier et de l'acier en bobine totalisant 69 281 tonnes, soit le plus gros volume de produits de l'acier ayant transité par le Port en 20 ans. De plus, le Port a enregistré 14 391 tonnes en entreposage, soit le plus haut niveau depuis 2011. Les importations de ciment ont été considérables pour une autre année, se chiffrant à 610 400 tonnes, et les volumes de pierre, d'agrégats et de sable ont continué d'augmenter atteignant 189 133 tonnes à la fin de l'année. Les importations de sel et de sucre, qui totalisent respectivement 735 948 et 560 625 tonnes, sont comparables aux tonnages de 2017.

En 2018, le Port a également accueilli 17 navires de croisière transportant environ 6 000 passagers, soulignant l'importance croissante du secteur des croisières sur les Grands Lacs et son apport à l'industrie du tourisme florissante de Toronto. Cette fréquentation devrait plus que doubler en 2019, puisque 35 navires de croisière sont attendus à Toronto au cours de l'été et de l'automne.

« Qu'il s'agisse de ciment et d'acier utilisés pour construire et améliorer les infrastructures de la région du Grand Toronto, ou du sucre destiné à l'industrie des aliments et des boissons, les marchandises transitant par le Port de Toronto font partie d'une importante chaîne logistique qui dessert de nombreux secteurs clés de la ville. Les activités de croisières au Port continuent d'avoir une incidence positive sur le tourisme, car de plus en plus de voyageurs traversent les Grands Lacs pour venir visiter Toronto, a déclaré Geoffrey Wilson, président-directeur général de PortsToronto. Le Port de Toronto joue un rôle clé dans le réseau des infrastructures de transport de Toronto, en fournissant aux entreprises une façon pratique, durable et rentable d'acheminer des biens et des gens au c?ur de la ville. »

Pendant cette année record, PortsToronto a aussi accueilli Cinespace - le plus important propriétaire, exploitant et promoteur d'espace pour les productions cinématographiques, télévisuelles et de médias numériques en Amérique du Nord - au Port de Toronto. Cinespace a loué à long terme le terminal maritime 51 et une partie du terminal pour navires de croisière afin d'aménager des bureaux de production et des espaces studio pour les créateurs de contenu. Il a été annoncé, en février 2019, que Netflix utilisera une partie de cet espace pour son centre de production à Toronto qui générera des milliers d'emploi et de revenus dans la ville. Cette utilisation complémentaire se déroule parallèlement aux opérations portuaires habituelles et permet d'utiliser pleinement les propriétés de PortsToronto. Photo: Ports Toronto

 
Banner
Banner
Banner
Banner
Banner
Banner