Banner
Banner
Banner
Banner
E-mail

 


Une nouvelle zone de protection marine à la pointe est de la Gaspésie

A new Marine Protected Area at the eastern tip of the Gaspé Peninsula

2019-03-06

 

GASPÉ, QC, le 6 mars 2019 /CNW/ - La ministre du Revenu national et députée de Gaspésie--Les Îles-de-la-Madeleine, l'honorable Diane Lebouthillier, au nom du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé aujourd'hui l'établissement de la zone de protection marine du Banc-des-Américains, qui offrira une protection à long terme de cette partie de nos océans.

Située au large des côtes de la Gaspésie, entre Cap-Gaspé et Cap-d'Espoir, cette zone de protection marine couvre une superficie d'environ 1 000 km², là où se rencontrent les courants de la baie de Gaspé et de la baie des Chaleurs. Ce carrefour biologique est très important pour de nombreuses espèces de poissons et de crustacés, dont certaines sont en voie de disparition, telles que les baleines, le loup tacheté et le loup à tête large.

L'établissement tant attendu de cette aire marine protégée fera du Banc-des-Américains le premier projet visé par l'Entente de collaboration Canada-Québec pour l'établissement d'un réseau d'aires marines protégées au Québec et dans l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent. Les deux gouvernements travailleront ensemble en vue de protéger cet écosystème marin. La zone nouvellement protégée possédera un double statut, soit celui de réserve aquatique, selon la législation du Québec, et celui de zone de protection marine, en vertu de la Loi sur les océans.

« Les réalisations du gouvernement du Canada en matière de conservation marine sont possibles grâce à une étroite collaboration avec tous les ordres de gouvernement, les collectivités locales, les peuples autochtones, l'industrie et les organisations environnementales. Le gouvernement travaille pour arriver à la conservation, tout en contribuant à assurer la durabilité socioéconomique des collectivités côtières. Le Canada continuera de jouer un rôle de chef de file sur la scène internationale au fur et à mesure que le travail se poursuit ici, chez nous, en matière de protection des océans et d'initiatives de conservation. » L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

«Le gouvernement du Canada est heureux de travailler avec divers partenaires, dont le gouvernement du Québec, pour faire en sorte que la zone de protection marine du Banc-des-Américains demeure un centre prospère de biodiversité et de vie marine pour les générations à venir. Les côtes du Canada abritent certaines des plus extraordinaires beautés naturelles et des écosystèmes les plus riches du monde. Cette annonce est un excellent exemple de la façon dont nous pouvons parvenir à une gestion efficace des océans, et à la conservation du milieu marin lorsque toutes les parties intéressées travaillent ensemble à la réalisation d'un objectif commun. » L'honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national et députée de Gaspésie--Les Îles-de-la-Madeleine

Faits en bref

- La désignation du Banc-des-Américains protégera 1000 km² d'océan et contribue à remplir l'engagement du gouvernement du Canada à protéger 10 % des aires marines et côtières du Canada d'ici 2020.

- La zone de protection marine du Banc-des-Américains possède de nombreuses caractéristiques importantes sur le plan écologique et biologique, et soutient une gamme extraordinaire d'habitats et d'espèces marines, et notamment une abondance d'espèces fourragères et d'espèces pêchées à des fins commerciales.

- La zone présente également un grand potentiel en tant qu'aire d'alimentation pour différentes espèces de poissons et de mammifères marins, et pourrait constituer un habitat important pour les populations de poissons de fond.

- La zone de protection marine est conçue pour protéger les habitats des fonds marins et les espèces fourragères, et pour faciliter le rétablissement de certaines espèces en péril, en particulier le rorqual bleu, le loup tacheté et le loup à tête large.

- Les gouvernements du Canada et du Québec travaillent ensemble afin de protéger cette aire marine qui possédera un double statut, soit celui de réserve aquatique, selon la législation du Québec, et celui de zone de protection marine, en vertu de la Loi sur les océans.

- Le règlement de la zone de protection marine du Banc-des-Américains établit deux zones de gestion. Les activités de pêche commerciale et récréative sont interdites dans la zone 1, la zone la plus sensible, mais la pêche autochtone à des fins alimentaires, sociales et rituelles est permise. Dans la zone 2, la pêche commerciale au casier, à la palangre et à la ligne à main est autorisée dans la mesure où elle ne vise pas les espèces fourragères.

- Les activités pétrolières et gazières, le rejet d'eaux usées et le rejet d'eaux grises par les grands navires sont interdits dans l'ensemble de la zone de protection marine.


GASPÉ, QC, March 6, 2019 /CNW/ - The Minister of National Revenue and Member of Parliament for Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine, the Honourable Diane Lebouthillier, on behalf of the Minister of Fisheries, Oceans and the Canadian Coast Guard, the Honourable Jonathan Wilkinson, today announced the establishment of the Banc-des-Américains Marine Protected Area, which will provide long-term protection for this part of our oceans.

Located off the coast of the Gaspé Peninsula between Cap-Gaspé and Cap-d'Espoir, this Marine Protected Area covers 1,000 km2 where the Gaspé and Chaleur Bay currents meet. This biological  crossroads is important for many species of fish and crustaceans, including endangered species such as whales and Spotted and Northern Wolffish.

The highly anticipated establishment of this marine protected area will make the Banc-des-Américains the first project under the Canada-Quebec Collaborative Agreement for the establishment of a network of marine protected areas in Quebec and in the Estuary and the Gulf of St. Lawrence. The two governments will work together to protect this marine ecosystem. The newly protected area will have dual status: an aquatic reserve under Quebec law, and a marine protected area under the Oceans Act.

"The Government of Canada's achievements in marine conservation are made possible through close collaboration with all levels of government, local communities and Indigenous peoples, industry and environmental organizations. The government is working to achieve conservation while contributing to the socio-economic sustainability of coastal communities. Canada will continue to play a leadership role internationally as work continues here at home on the protection of oceans and on conservation initiatives." The Honourable Jonathan Wilkinson, Minister of Fisheries, Oceans and the Canadian Coast Guard

"The Government of Canada is pleased to be working with various partners, including the Government of Quebec, to ensure the Banc-des-Américains Marine Protected Area remains a thriving hub of biodiversity and marine life for generations to come. Canada's coasts are home to some of the world's most extraordinary natural beauty and rich ecosystems. This announcement is a great example of how we can achieve effective ocean management and marine conservation when all interested parties work together towards a common goal." The Honourable Diane Lebouthillier, Minister of National Revenue and Member of Parliament for Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine

Quick facts

- The designation of the Banc-des-Américains will protect 1,000 km2 of ocean and contribute to the Government of Canada's commitment to protect 10% of Canada's marine and coastal areas by 2020.

- The Banc-des-Américains Marine Protected Area has many important ecological and biological features and supports an extraordinary range of marine habitat and species, including an abundance of commercially fished and forage species.

- The area has significant potential as a feeding ground for various species of fish and marine mammals, and could be an important habitat for groundfish populations.

- The Marine Protected Area is designed to protect seabed habitat and forage species, and to facilitate the recovery of certain species at risk, such as the Blue Whale, Spotted Wolffish and Northern Wolffish.

- The governments of Canada and Quebec are working together to protect this marine area, which will have a dual status, as an aquatic reserve under Quebec law, and as a marine protected area under the Oceans Act.

- The regulations for the Banc-des-Américains Marine Protected Area establish two management areas. Anchoring, commercial and recreational fishing activities are prohibited in Zone 1, the most sensitive area, but Indigenous fishing for food, social and ceremonial purposes will continue to be allowed. In Zone 2, commercial traps, longlines and hand line fishing will be allowed as long as they are not used to fish forage species.

- Oil and gas activities, discharge of sewage and release of grey water from large vessels are prohibited throughout the entire Marine Protected Area.

 
Banner
Banner
Banner
Banner